Anarchy Index du Forum
Anarchy
L'odeur du sang et de la poudre... Jusqu'où le supporterez vous?
 
Anarchy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Lia ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anarchy Index du Forum -> Général -> Présentations -> Présentations validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lia
Chef

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 18
Force: 5
Force mentale: 9
Résistance physique: 7
Combat: 7
Perception: 7
Dextérité: 5
Furtivité: 4
Vivacité: 6
Habilité: 5

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 01:25 (2007)    Sujet du message: Lia Répondre en citant

Nom : Walan
Prénom : Lia
Age : 27 ans

Camp : Civils
Grade : Chef
Arme : Un uzi

Description Physique : (cinq lignes complètes mini)

Le trait physique qui marque le plus lorsqu'on regarde Lia sont sans nul doute ses yeux. Un regards transperçant. Qui vous traverse le corps aussi bien qu'une flèche lancée à pleine vitesse. Un regard qui vous glace le sang lorsqu'il se durcit... Pourtant l'émeraude est une belle couleur. D'autant plus lorsqu'il se marie avec harmonie avec un noir intense. Mais son regard peut prendre mille et unes facettes... Allant du regard rassurant et compatissant jusqu'au regard noir, vidé de toute joie, empli de méchanceté... Un regard intimidant, entraîné pour faire peur. Entraîné, oui, car Lia s'est toujours entraînée pour conserver les apparences physiques... Comme ne jamais laisser transparaître ses sentiments. Comme toujours garder un visage parfaitement impassible, quelles que soient les circonstances. Oui, elle s'est entraînée à tout cela. Même si ces mêmes yeux ne peuvent parfois s'empêcher de crier à tout va ce qui est enfermé, et ce pour longtemps, dans le coeur de la jeune femme qu'on pourrait qualifier d'huiître... Un inconvénient majeur, ou un avantage... A débattre.


Parlons maintenant de ce noir qui s'accorde si bien avec le jade de son regard... De longs cheveux aux couleurs de la nuit encadrent son visage chevalin, des mèches rebelles retombant quelques fois devant ses yeux. De longs cheveux qui malgré de mains efforts, ne se maintiennent jamais comme Lia le souhaiterait, derrière ses oreilles... Détail qui a le don de l'agacer prodigieusement. Ainsi, pendant une conversation, il n'est pas rare de la voir de multiples fois arranger sa chevelure.


Lia dispose d'une carrure assez peu imposante de manière générale ayant une constition plutôt maigrelette, mais elle est par contre très grande par rapport à la moyenne.


Sa démarche est toujours vive, elancée, mais par ailleurs, ne cohincidant pas avec ses airs fiers, elle a la quasi totalité du temps une position où son dos vient à se courber. Une silouhette voutée... Pourtant, il ne s'agit pas d'une habitude prise dans l'enfance. Dès son plus jeune âge, elle commençait à se tenir ainsi, pour le grand despesoir de ses parents, malheureusement très attachés à ce genre de détails... Mais voilà un endroit où la jeune femme ne les avait pas écoutés.


Concernant ses habitudes vestimentaires, elle ne porte jamais rien de bien compliqué. Affectionant particulièrement le noir, ses habits le sont la plupart du temps. N'étant pas du tout frileuse, bien au contraire, même dans la température la plus glaciale, elle sera toujours vêtu d'un simple t-shirt de tissu fin, et d'un pantalon s'y accordant. Jamais elle ne portera de ces vetements faits de laine... Même dans les profondeurs du froid hivernal, elle s'habillera toujours comme si le soleil lui brûlait la peau...

Description Psychologique : (cinq lignes mini)

Ce n'est pas pour rien qu'on compare Lia à une huître... Si un sentiment ou une pensée quelconque entre en elle, c'est pour ne jamais en sortir. Elle garde tout pour elle. Est-ce par souci d'importuner les autres, ou pour ne pas montrer ce qu'il s'apparenterait à une faiblesse... ? Encore un détail que même le narrateur omniscient ne pourrait savoir... Car c'est un sentiment de la jeune femme. Destiné à rester enfermé en son intérieur. Pour longtemps. Pour toujours. Une huître, hein...


En partant du principe que la curiosité est un vilain défaut, on peut considérer que Lia en a vraiment un gros. Et plus que la curiosité, elle possède aussi la détermination à savoir ce qu'elle voulait. Elle n'est pas du genre à abandonner ; une vraie fouineuse, et perseverante par dessus le marché ! De plus, ses stratagèmes pour arriver à ses fins sont poussés incroyablement loin, et lorsque malgré tout cela, elle n'arrive pas à obtenir, ou à savoir ce qu'elle voulait, elle entre dans une rage folle ! Intérieurement bien sur, à ne pas oublier que c'est tout bonnement d'une huître dans nous parlons là...


Cependant, lorsqu'elle entre dans une de ces rage intérieure, mieux vaut éviter de lui parler. Dans ces moments d'énervements, elle peut se réveler très cassante, maniant les mots avec une dexterité sans égale, et peut se montrer horriblement méchante avec quiconque l'approche. Mais tout ceci en conservant un calme légendaire, du moins extérieur, laissant ainsi croire que c'était naturel chez elle, et que c'était de la méchanceté pure et dure. Il y a parfois du mauvais à être semblable à une huître, du moins faut-il le croire...


Cependant, même si en proie à une grande colère intérieure, cette dernière ne parvient jamais à altérer sa politesse. C'est quelque chose qui est d'ailleurs assez agaçant lorsqu'on lui fait face, car elle peut être horriblement dure, faisant de la mechanceté apparemment gratuite, mais ce en gardant sa politesse... Le mot maître de son vocabulaire. Pour très peu de chose elle ne manquerait de dire bonjour, ou oublierait un "s'il vous plaît", ou "merci bien", même si dans le conteste cela pourrait paraître moqueur... Et par dessus la politesse, elle utilisera toujours un registre de langue très soutenu. Et même dans les insultes elle ne s'abaissera à un répértoire plus grossier...


Plus haut, on parlait de détermination... Vous savez, ce synonyme du mot "entêtement" dont on use pour faire croire à une qualité ... ? Bien qu'il PARAIT que cela puisse prendre la forme de cette dernière en certaines circonstances... Même si son cractère de mule l'a plutôt conduite à avoir des ennuis qu'autre chose. Quoi qu'il en soit, voici un autre trait de son caractère qui la caractérise bien.


Un défaut qu'elle ne supporte pas qu'on lui assigne... L'égoisme. Elle a toujours fait un maximum- sans cependant toujours y parvenir- pour ne pas l'être. La personne ayant le malheur de lui dire se verrait attirer en plus d'une haine éternelle un très mauvais quart d'heure.


Histoire : (douze lignes minimum)

La nuit de l'hiver de l'année denombrée 2012 qui accuellit Lia était particulièrement glaciale. Le genre de froid nocturne, qui, amené par le vent vous transperce les vêtements pour vous faire regretter jusque par la toute dernière parcelle de peau d'être sorti. Le genre de nuit qui vous fait bien comprendre qu'elle ne veut pas de vous en son univers pour le moment. Le genre de nuit qui avait tout de même la chance de ne pas être rechauffée par les explosions. Pour cela il fallait encore attendre quelques années... Fallait-il chercher à ce niveau là pour expliquer l'adoration qu'éprouve la jeune femme pour tout ce qui touche à la fois au froid, et les provocations vestimentaires qu'elle semble faire à la neige, comme lorsqu'elle ne juge même pas nécessaire de se vêtir d'un pull pour sortir en nuit eneigée ... ?


Ce fut donc cette même nuit qu'on lui accorda le prénom de Lia, en l'honneur de sa grand-mère paternelle, morte dans "des circonstances dramatiques", selon les mots de son père. Elle-même n'a jamais eu l'audace de poser la question... Pourtant, on ne pouvait nullement l'accuser de couardise ! Si elle n'était pas courageuse, quel monde de poltrons... Mais son père avait ce petit quelque chose, vous savez, cette petite chose qui vous fait comprendre si facilement les choses qu'il ne faut pas dire... Non, qu'il ne FAUT pas dire, que l'on a interêt à ne pas dire... Son père a toujours été un certain modèle pour la jeune fille. Cette manière d'imposer si aisément le respect, sans qu'il semble qu'il fournisse le moindre effort... Un respect qu'on lui voue quasiment de manière automatique, sans même éprouver le simple besoin d'y réflechir. Un grand homme son père...


Un grand homme, qui voyait sa fille devenir vraiment une grande personne... Mais un grand homme qui voyait les sentiments comme des nuisances. Il inculqua ainsi à son enfant de s'enfermer dans une prison intérieure, sans jamais se préocuper des choses qui à ses yeux rendent les humains si faibles. Dans cette tâche, il n'aura réussi qu'à moitié... Il ne sera parvenu qu'à faire en sorte qu'elle ne montre pas ses sentiments. Sentiments qu'elle ressent pourtant bien aussi fort que le commun des mortels, sentiments qui lui laminent cependant aussi bien le coeur que le commun des mortels, sentiments qui lui font tout aussi mal que le commun des mortels... Il est à douter que c'était le souhait de son père.


Plus qu'un simple entraînement mental, ce fut une veritable torture que lui infligeait son père. Ce n'était pas une marque de sadisme, ou pour montrer qu'il ne l'aimait pas, mais au contraire, aussi étrange que cela fut-il, pour transmettre son amour paternel envers elle. Il souhaitait de tout coeur qu'elle survive à toutes ces abominations présentes sur Terre... Aussi, il engagea quelqu'un spécialement pour la préparation mentale de Lia, et il n'était pas rare qu'elle subisse des tortures, l'entraînant à n'éprouver aucune réaction... Et à ne même pas faire lire sa douleur sur son visage. Un entraînement très dur pour la jeune femme... Mais on ne lui avait pas infligé contre son gré. Non, elle n'était pas masochiste ! Juste désireuse de pouvoir faire quelque chose de sa vie, pour ne pas se sentir inutile, et pour ce faire... Il fallait survivre. Chose qui devenait de plus en plus compliquée... La force mentale. Ce qui au sein de la famille Walan était les mots maîtres, et la clé pour se faire une place dans ce monde de brutes. Une place qu'il fallait à tout prix obtenir.


Cependant, il n'y avait pas que cela d'utile pour survivre dans un monde qui se faisait de plus en plus sombre. Le père de Lia savait bien qu'il fallait tôt ou tard qu'elle aprenne l'art du combat, si elle prétendait se hisser au sommet. Oui, au sommet, car la survie pouvait bien s'y apparenter, dans les brèves apparitions de l'avenir qu'imaginait son père... Aussi, il lui apprit lui même à se battre. Un second entraînement, qui, à l'image du premier, était relativement rude. Mais conformément à la directive qui indiquait de ne jamais rien montrer de ses sentiments, la jeune femme ne faisait rien qui soit capable de la trahir, du moins dans ses paroles, gestes, ou expressions du visage, bien qu'évidemment ses capacités au combat s'en faisaient ressentir.


Sept ans à la suite de Lia, vint un petit frère... Rikaël Walan était né. Un petit frère pour lequel elle éprouverait immédiatement un grand instinct protecteur. L'instinct protecteur de l'aîné pour son cadet. On aurait pourtant pu penser que, dû à l"'entraînement" de son père, ce genre de sentiments fraternels disparaitraient... Mais il n'en fut rien.


Le dernier Walan n'eut cependant pas le même entraînement mental que sa soeur. L'instructeur psychologique de la famille, autrement dit leur père, trouva la mort peu après les dix-sept ans de Lia... Venant entailler son coeur d'une blessure si profonde qu'elle n'en guérira jamais. Son père, son modèle... Elle ne l'aurait jamais cru tomber. Surtout pas si facilement. D'une crise cardiaque qu'il est mort, cet homme si fort qui semblait intouchable, aussi bien par les maladies que par les hommes...


La mère des enfants les éleva alors, dans une discipline encore plus rigide qu'avant, et qui ne faisait absoluement rien pour arranger leur douleur... Une mère qui semblait exprimer sa furstration de son impuissance face à la mort de son mari sur ses enfants. Une mère qui peu à peu, attira leur haine...


En positivant, on pourra tout de même trouver un avantage : tout cela avant encore davantage uni Lia et Rikaël. Ils devinrent au fil des années amis, confidents... Jusqu'à ce que la mort les sépare. Le cadet quitta le monde des vivants en l'année 2034, alors qu'il était âgé alors de quinze ans... Une anarchie totale réignant dans les rues, ce fut une balle logée en plein coeur qui vint prendre la vie du jeune homme, en même temps que celle du seul ami que Lia ait jamais eu dans sa vie solitaire. La blessure au coeur causée par la perte d'un père devint encore davantage profonde, si cela était toutefois possible...


Cette horrible guerre... Un sentiment de rage l'envahissait dès qu'elle y pensait. Tant de vies prises pour si peu de choses... Quoi qu'il en soit, elle fut une des rares à survivre. Quoi qu'il en soit, elle fut une des premières à s'installer dans la ville sans nom, surnommée Anarchy... Dans un élan de patriotisme, de volonté, ou d'espoir de ressembler à son père, ce que vous voulez, elle s'investit corps à âme dans la reconstruction de la ville... Aidée par quelqu'un que l'on pouvait aisément qualifier de " grande gueule ", mais d'aussi motivée qu'elle : Faith.


Ce fut dès lors que Lia se sentit réellement vivre... Par son utilité. Car la frustrante impression de n'avoir jamais réellement servi à rien dans sa vie n'avait pas arrangé son mal être intérieur. Mais à travers la reconstruction de la ville, aussi funeste que cela fut, elle se sentait revivre... Elle avait fait quelque chose de sa vie. Comme son père l'aurait aimé. Un sentiment de fierté l'envahissait à cette pensée.


Jusqu'à ce qu'une fauteuse de trouble, une certaine Lüe, vint gâcher tout cela. S'imposant en réputation de truande, tuant tous ceux qui se mettaient sur leur chemin, elle empêcha la ville de se reconstruire convenablement, attirant la haine la plus féroce de la jeune femme... La ville... Qu'elle avait mis tant d'énergie à remettre en état, même si ce dernier était médiocre... Tout balayé... Si facilement ... ? Quoi qu'il en soit, cette Lüe se tapissait dans les profondeurs abyssales de son antipathie...


Vint cependant se former un nouveau groupe, que ceux des simples civils et des militaires : les rebelles, menée par Faith et un courage indomptable... " Clan " que Lia n'avait pu rejoindre. Aveuglée par le désir de vivre... De continuer de se sentir utile. Par pur égoïsme. Pourtant, s'il y avait une chose qu'elle ne supportait pas, c'était bien qu'on la qualifie d'égoiste. Mais elle l'avait bien était pour cette fois...


L'histoire d'Anarchy était sur le point de débuter.

Stats :

60 point à répartir parmi les compétences suivantes (10 maximum par compétence)

Force : 5

Force Mentale : 9

Résistance Physique : 7

Combat : 7

Perception : 7

Dextérité : 5

Furtivité : 4

Vivacité : 6

Habilité : 5


EDIT > Bon, stats modifiés... Et j'ai modifié aussi quelques dates et âges.. Donc s'il y en a qui sont incohérentes entre elle... Ce n'est PAS que je ne sais pas compter mais que j'ai tout bêtement zappé de les modifier Mr. Green
_________________


Dernière édition par Lia le Jeu 30 Aoû - 01:01 (2007); édité 8 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 01:25 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lüe
Chef

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2007
Messages: 17
Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Force: 5
Force mentale: 9
Résistance physique: 5
Combat: 5
Perception: 5
Dextérité: 5
Furtivité: 7
Vivacité: 9
Habilité: 5

MessagePosté le: Dim 19 Aoû - 20:15 (2007)    Sujet du message: Lia Répondre en citant

Très jolie fiche, mais une rectification s'impose...
Apprends donc à compter jusqu'à 60! xD
_________________
[Note : Aux yeux de tous, Lüe est un homme.]
Revenir en haut
MSN
Lia
Chef

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 18
Force: 5
Force mentale: 9
Résistance physique: 7
Combat: 7
Perception: 7
Dextérité: 5
Furtivité: 4
Vivacité: 6
Habilité: 5

MessagePosté le: Dim 19 Aoû - 22:42 (2007)    Sujet du message: Lia Répondre en citant

Dizoulée Mr. Green

J'avais pas fait exprès xD ( comment ça encore heureux ? oO  Remarque c'est peut-être ça qui est inquiétant.. )

'fin bref, modifié xD
_________________
Revenir en haut
Faith
Chef

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2007
Messages: 39
Féminin
Force: 6
Force mentale: 5
Résistance physique: 7
Combat: 8
Perception: 5
Dextérité: 7
Furtivité: 7
Vivacité: 4
Habilité: 6

MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 14:05 (2007)    Sujet du message: Lia Répondre en citant

V'la donc un chef de prêt *o*. J'valide ta fiche miss Wink *quoi encore heureux xD*
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:31 (2018)    Sujet du message: Lia

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anarchy Index du Forum -> Général -> Présentations -> Présentations validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com